mercredi 29 février 2012

9 SEMAINES AVANT L'ÉLECTION, journal idéal pour une indignation paresseuse et balnéaire


«[…] Ironie, élégance, désenchantement : telles sont les faibles armes qui s’exprimeront ici pour passer le temps, au moins ce temps mauvais de polémiques, de manœuvres, de revirements, de scandales — ces bons scandales qui font toujours bouillir la marmite. Un journal contre les convictions chimériques, contre la politique obligatoire, contre le pain rassis et le jeu électoral. Un journal incrédule, révolté, rêveur, ”insupportablement grave, absolument pas sérieux et irrésistiblement intelligent”».

Frédéric Pajak
Extrait de l’éditorial
de 9 semaines avant l’élection