dimanche 5 février 2012

Dom Gazzara


Dire le jour où l’on prend congé du monde «Voilà une belle journée !» et se laisser conduire vers l'enfer en limousine avec une créature du Diable qui fait semblant de n’avoir jamais trempé ses lèvres dans une coupe de Dom Pérignon. Que demander de plus ?