jeudi 20 janvier 2011

Point de discorde



J'approuve tout chez Schopenhauer, hors son goût pour les caniches.