mercredi 14 juillet 2010

Au citoyen embastillé Sade, la patrie reconnaissante




"Dolmancé. — En honneur, je ne connais rien de si fastidieux que la jouissance du con, et quand une fois, comme vous Madame, on a goûté les plaisirs du cul, je ne conçois pas comment on revient aux autres.

Mme de Saint-Ange. — Ce sont de vieilles habitudes. Quand on pense comme moi, on veut être foutue partout et, quelle que soit la partie qu’un engin perfore, on est heureuse quand on l’y sent. Je suis pourtant bien de votre avis, et j’atteste ici à toutes les femmes voluptueuses que le plaisir qu’elles éprouveront à foutre en cul surpassera toujours de beaucoup celui qu’elles éprouveront à le faire en con.
"


Donatien Alphonse François de Sade
La Philosophie dans le boudoir.