jeudi 27 novembre 2014

Il giorno della Schiffterina


Photographie © Isabelle Nori 
(Juillet 2014)

«[…]Je sais que ce qui me bouleversa chez Françoise. C’était sa façon de se débattre, belle, mélancolique et souriante dans la solitude, au milieu de gravats d’espérances. Pour la consoler, j’essayai de la convaincre qu’il lui faudrait désormais ne se donner qu'à elle-même et  se prêter aux autres, à commencer par moi, trop prosaïque pour faire rimer «amour» avec «toujours», pas assez philosophe pour dire « être » au lieu de «peut-être».[…] »
Le Plafond de Montaigne