jeudi 14 octobre 2010

No se puede vivir sin amar — 1


«En amour, une querelle se termine rarement par une vraie paix ; ce n’est le plus souvent qu’un cessez-le-feu durant lequel les ennemis se laissent le temps d’enterrer leurs morts. Mais dès que les hostilités reprennent, ils exhument aussitôt les cadavres et poursuivent la bataille dans les effluves de décomposition.»

Arthur Schnitzler